Moncef Marzouki :La lâcheté politique et le double discours en action

Publié le par Stade7 Tunisie

 

Moncef Marzouki :La lâcheté politique et le

double discours en action

 

Politiquement, cet homme ment.S’inventant  un Cv et des exploits imaginaires, il sert d’homme de paille aux islamistes les plus radicaux.Il ment preuves à l'appui.

 

 

Par Sami Ben Abdallah

Moncef-Marzouki.4.JPG

A Nessma TV, Moncef Marzouki a dit « je suis rentré le 18 janvier 2011 sans avertir les autorités ».

Comprendre : Je suis très courageux.


A la vérité, Moncef Marzouki a commis un grand mensonge politique. Il n’est pas un exilé (comme il l’a souvent soutenu). Il n’avait pas par conséquent besoin d’avoir l’accord des autorités pour rentrer.En France, il avait réussi à trouver un job grâce à ses amis. C'était un immigré comme d'autres.

Par ailleurs, Ben Ali ayant chuté le 14 janvier 2011, quel risque prenait-il en rentrant le 18 janvier 2011 ? Aucun.

Enfin ce Moncef Marzouki est coupable de lâcheté politique et de double discours. Cette vidéo qui fait scandale sur le web tunisien le prouve. Ecoutez là pour savoir toute la vérité sur cet homme :

 

Il s'agit d'extrait de la lettre N°10 de Moncef Marzouki parue sous forme de vidèo. L'extrait s'étend de la minute 7 à la minute 7 et 50 secondes


 

 

 

Voilà la lettre N°10.

Il s'agit d'extrait de la lettre N°10 de Moncef Marzouki parue sous forme de vidèo. L'extrait s'étend de la minute 7 à la minute 7 et 50 secondes

 

Commenter cet article