Tunisie Sidibouzid 31-12-2010 صور عن قمع المحامين اليوم

Publié le par Stade7 Tunisie

 

  الحصاد المغاربي قناة الجزيرة 31ديسمبر 2010

بـــــــلاغ حول الاعتداء على المحامين

واجهت قوات الأمن الوقفة الاحتجاجية التي نفذها المحامون بمختلف جهات الجمهورية اليوم تضامنا مع أهالي سيدي بوزيد بعنف همجي بلغ حد تمزيق عباءة المحامي وضرب وركل عديد المحامين وجرهم أرضا نذكر منهم الأساتذة رابح الخرايفي( جندوبة) وفوزي بن مراد (قرمبالية) و رضا الرداوي ( قفصة) وهشام القرفي ( المهدية) وسامية عبو وحليم المدب ولطيفة حباشي وبشير الطرودي وليلى بن دبة ونزار صويلح ونجاة العبيدي (تونس) مما استوجب نقل بعضهم إلى المستشفى.

إن مواجهة هذا التحرك السلمي للمحامين بمثل هذه الفضاضة والوحشية وانتهاك حرمة قصر العدالة وحرمة المحامي يمثل انفلاتا وتصعيدا خطرا للأزمة ويكشف عن مدى استهتار السلطة بالقانون وعدم احترامها لحصانة المؤسسات القائمة عليه

 

 


 

 

صور عن قمع المحامين اليوم 31-12-

2010

بن علي يا جبان المحامي لا يهان



بن علي يا جبان المحامي لا يهان

 

 

 
الاعتداء الوحشي على المحامين أمام دار المحامي أمام
المحكمة الابتدائية بتونس

آثار الاعتداء الهمجي الذي تعرض له نزار الصوالحي

 

 

عسكرة أمام المحكمة الابتدائية

 Tunisie sidibouzid

 

Tunisie: des avocats malmenés par la police, selon leur ordre

TUNIS — Des avocats ont été malmenés vendredi par la police à Tunis et dans plusieurs villes de Tunisie, alors qu'ils tentaient d'exprimer leur appui à la population de Sidi Bouzid, région en proie à des troubles sociaux, a indiqué le Conseil national de l'Ordre des avocats (CNOA).

Selon un communiqué signé par le bâtonnier Abderrazak Kilani, de "nombreux avocats ont été frappés, pourchassés et insultés" par des policiers, notamment à Tunis, Grombalia, Sousse, Monastir, Mahdia, Gafsa et Jendouba.


A l'appel du Conseil de l'ordre, ces derniers entendaient marquer leur appui au mouvement de protestation sociale de Sidi Bouzid (centre-ouest) en portant des brassards rouges devant tous les tribunaux de Tunisie.

 


Parmi eux des hommes et des femmes ont vu "leurs robes déchirées et les brassards arrachés" par des policiers déployés en "très grand nombre autour des tribunaux et jusque dans les salles d'audience", selon le communiqué transmis à l'AFP.

 


Une avocate a été exfiltrée de force d'une salle d'audience et détenue provisoirement dans une voiture de police à l'extérieur d'un tribunal à Tunis, alors qu'à Mahdia (sud-est) un avocat a eu le nez fracturé et un autre a été "gravement blessé à l'oeil" à Grombalia (nord-est), selon un constat établi par la profession.

 


Le Conseil de l'ordre dénonce "un usage sans précédent" de la force et "une sauvage agression visant à faire taire les avocats" et affirme que ceux-ci "sont déterminés à défendre la liberté d'expression" et "le droit des habitants de Sidi Bouzid et d'autres régions démunies à l'emploi, à la dignité".

 


La ville a connu des troubles qui ont fait un mort, des blessés et des dégâts matériels importants depuis le 19 décembre après la tentative de suicide par le feu d'un jeune vendeur de fruits et légumes sans permis qui s?était fait confisquer sa marchandise par la police

La journée de protestation des avocats faisait suite à un sit-in observé mardi dernier contre l'interpellation durant 24 heures de deux avocats défenseurs des droits de l'homme, Me Chokri Belaid et Raouf Ayadi.

Copyright © 2011 AFP

 

 

Publié dans Tunisie Sidi bouzid

Commenter cet article