Troubles sociaux en Tunisie: Paris appelle à "l'apaisement des tensions"

Publié le par Stade7 Tunisie

Troubles sociaux en Tunisie: Paris appelle à "l'apaisement des tensions"

 

La France souhaite "l'apaisement des tensions" en Tunisie, en proie à des troubles sociaux depuis le 19 décembre notamment dans la région de Sidi Bouzid (centre-est), a déclaré vendredi le ministère des Affaires étrangères.

"Nous souhaitons l'apaisement des tensions, qui ne sont dans l'intérêt de personne", a déclaré la porte-parole adjointe du ministère, Christine Fages.

    Ces mouvements sociaux sont partis de la tentative de suicide d'un jeune vendeur ambulant de fruits et légumes sans permis qui s'était fait confisquer sa marchandise par la police.

    Ils ont fait un mort, des blessés et des dégâts matériels importants, et illustrent le malaise d'une partie de la jeunesse tunisienne, en particulier parmi les diplômés de l'enseignement supérieur.

    En France, les syndicats et le Parti socialiste (PS, opposition) se sont élevés contre les interventions de la police dans ces mouvements sociaux et ont demandé la libération de toutes les personnes arrêtées.

    "Des défenseurs des droits de l'Homme ont en particulier été arbitrairement arrêtés et détenus", a dénoncé jeudi le PS.

    "Nous n'avons pas d'informations précises quant à des arrestations de militants des droits de l'Homme", a déclaré de son côté Christine Fages.

    "Nous avons cependant pris note de la libération le 29 décembre de deux avocats qui avaient été interpellés à Tunis le 28 décembre, Maîtres Abdelraouf Ayadi et Shoukri Bel'Eid", a ajouté la porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

    La France est traditionnellement très prudente dans ses prises de position concernant le régime du président Zine el Abidine Ben Ali, l'un de ses plus proches alliés en Afrique du Nord mais qui est sévèrement critiqué par les organisations de droits de l'Homme.


D'après AFP

Publié dans Tunisie Sidi bouzid

Commenter cet article